hachis_parmentier1

Une vague de fatigue sévit
Voilà la mécanique grippée
Pas question de rester au lit
La compagnie est invitée

Hélas
Je suis bien lasse
Pas le courage
De courir les rayonnages

Par bonheur
Le réfrigérateur
Sauveur
Mon éternel bienfaiteur
Cachottier à ses heures
Cèle en ses flancs rebondis
De quoi contrer la maladie!

De ses profondeurs débusquons
De jolis champignons tout blonds
Un peu de filet pur haché
Thym romarin en panaché

Un bel oignon célibataire
Une échalotte en solitaire
Deux ou trois carottes salutaires
Ou encore quelques pommes de terre

On épluche, on lave, on débite
Et hop, le tout à la marmite

Un cube de bouillon
Mélangeons
Un trait de vin
Les a rejoints

Dans le plat en couches successives
Une recette bien régressive
Qui au four doucement gratine
Le parmentier
Est terminé
Fin de la comptine
Mutine!

En dédicace affectueuse
A la douce Tara, la rêveuse
Dont la plume est si agréable
Exploratrice infatigable
Collectionneuse au quotidien
De petits bonheurs aériens!

hachis_parmentier2

Ingrédients: pour 4 à 6 personnes
1 kg de pommes de terre farineuses
lait (vache ou soja), huile et/ou beurre selon le goût
4 belles carottes
1 gros oignon
1 grosse échalote
1 grosse gousse d'ail
2 c.s. d'huile d'olive
250 g de champignons de Paris blonds
1 peu de vin blanc
1 cube de bouillon de boeuf dégraissé
600 g de haché pur boeuf
1 trait de sauce Worcestershire (pour les intolérants: attention, cette sauce contient du malt d'orge)
Herbes aromatiques: thym, romarin...
sel
poivre
2 belles c.s. de concentré de tomates
Sel, poivre, muscade

Préparation:
Peler, laver et couper les pommes de terre; les faire cuire dans une grande quantité d'eau salée. Peler et laver les carottes, les débiter en petits morceaux, et les faire cuire à la vapeur. Pendant ce temps peler l'oignon et l'échalote, les faire revenir dans une grande poêle avec l'huile. Lorsqu'ils sont transparents, ajouter les champignons en petits morceaux et l'ail pressé. hachis_parmentier3Saler et poivrer. Cuire quelques minutes en remuant de temps à autre. Lorsque les champignons sont cuits, rajouter un trait de vin blanc (disons que ça chasse les microbes: j'en ai mis un bon décilitre). Laisser réduire, puis ajouter un peu d'eau et le cube de bouillon. Mélanger jusqu'à ce que le cube soit totalement dissous. Ajouter le haché, les herbes aromatiques et le concentré de tomates, et tourner quelques minutes jusqu'à cuisson complète de la viande. Verser un trait de sauce Worcestershire et rectifier l'assaisonnement.

Préparer la purée: égoutter les pommes de terre, les écraser à l'aide d'un presse-purée, ajouter lait, beurre, huile, crème... selon le goût. Saler, poivrer, éventuellement râper un peu de muscade (on peut préparer une purée mi-pommes de terre mi-céleri rave, c'est délicieux également).

Dans le fond d'un grand plat à gratin, verser la viande. Répartir les carottes par-dessus, puis étaler la purée et égaliser avec une fourchette. On peut tracer des dessins dans la purée pour obtenir un joli gratiné. Cuire le hachis parmentier à four préchauffé à 200°C jusqu'à ce que la purée soit bien gratinée (environ 30 minutes). Déguster, pour narguer la grippe vaincue! Le hachis parmentier préparé de cette façon est très savoureux, et absolument pas sec (ce qui est parfois le cas avec ce plat) grâce au concentré de tomates, au vin, au bouillon et à la sauce Worcestershire.