DSC02005

Si j'aime l'été pour les longues soirées, les légumes variés, la lumière généreuse, l'automne dans toute sa flamboyance me fascine et m'éblouit. Parlez-moi d'une promenade dans l'air un peu piquant pour assister au véritable défilé de mode qui se déroule dans les bois et les jardins! Chacun rivalise d'imagination et d'élégance pour nous révéler une parure bariolée, fauve pourpre dorée. Bien sûr, on aura récolté en chemin noix, noisettes, faînes ou châtaignes... Une fois rentré, une bonne tasse de thé et un biscuit épicé, et blotti bien au chaud derrière la fenêtre on observe la brume effacer les contours et éveiller des formes fantomatiques. C'est le temps des pommes, et bientôt des oranges; mais surtout, surtout, c'est le temps des courges qui reviennent exposer leurs courbes séduisantes et leur teinte de saison sur les étals des maraîchers.

Butternut et potimarron ont ma préférence: couleur annonciatrice de vitamines en quantité, doux mais de caractère, saveur subtile, peau comestible, chair fondante et propriétés veloutées incontestables, aussi à l'aise en potage qu'en crumble, purée ou encore gâteau, tarte ou cookies... un duo irrésistible. Mais voilà qu'une petite dernière a rejoint dernièrement le cercle très sélectif de mes cucurbitacées préférées: une mini-citrouille jaune orangée, répondant au nom de Pomarine, a.k.a. Jack Be Little. Si vous n'avez pas encore été présentés, je ne peux que vous conseiller de prendre les mesures qui s'imposent: de son frère et de sa soeur, elle a la peau tendre et qui ne se pèle pas, et le goût doux et sucré, celui qui évoque la noisette, ou encore la châtaigne. La chair est farineuse, fondante, et cède sous la langue; sa  taille réduite se prête tout particulièrement à la préparation de petits farcis individuels, aussi jolis qu'exquis. 

DSC02015

Jamais farce ne fut si tendre et moelleuse, grâce à l'ajout de fromage blanc et de poudre de noisettes. La viande est cuite à coeur, mais reste juteuse, c'est un délice. Je retrouve dans cette recette tout l'automne en miniature: la douceur, la couleur et le réconfort... A déguster un jour un peu gris, où le brouillard efface les contours, où on est bien, blotti derrière la fenêtre, à regarder passer les fantômes ... C'est un plat douillet, tout simplement!

DSC02007

Ingrédients: pour 6 petits farcis (de 3 à 6 personnes en fonction de l'appétit...)

6 courges Jack Be Little
400 g de viande hachée (ici, j'ai pris du porc, mais du veau ou un mélange doivent convenir tout aussi bien)
1 belle échalotte
3 c.s. de persil frais haché
1 oeuf battu
2 c.s. de poudre de noisettes
125 g de fromage blanc (entier de préférence, pour qu'il soit épais et onctueux)
huile d'olive
sel et poivre

Préparation

Couper un chapeau aux courges et les évider délicatement sans percer la peau, en laissant environ 1 cm de chair. N'ayez pas peur du gaspillage si le chapeau est épais, tout sera mangé! Récupérer la chair évidée (retirer les graines) et la couper en petits morceaux.

Faites précuire les courges évidées, ainsi que leurs couvre-chefs, à la vapeur durant environ 10 minutes (pas plus).

Pendant ce temps, émincer l'échalotte et la faire blondir quelques minutes dans une poêle avec de l'huile d'olive. Ajouter les morceaux de chair de courge et laisser cuire quelques minutes supplémentaires.

Dans un plat, mélanger à la fourchette la viande hachée, le persil, l'oeuf, la poudre de noisettes, le fromage blanc, sel et poivre, et le contenu de la poêle, jusqu'à ce que tous les ingrédients soient bien répartis. Lorsque les courges sont assez refroidies pour être manipulées, les farcir à la cuillère, généreusement. Les disposer dans un grand plat allant au four, ainsi que les chapeaux (queue vers le bas, partie coupée vers le haut). Verser un fin filet d'huile d'olive (on peut s'aider d'un pinceau) sur la farce et les chapeaux, et verser un peu d'eau dans le fond du plat. Enfourner pour 35 à 40 minutes à 180°C (four préchauffé). Si nécessaire, vous pouvez laisser quelques minutes sous le gril en fin de cuisson afin d'obtenir une jolie croûte. Servir bien chaud, accompagné d'une salade verte par exemple.

DSC02016