budwig_figues_2

Ma vie se déroulant au rythme du calendrier académique, c'est tout naturellement que septembre prend pour moi des airs de nouveau départ. Ce joli mois me semble dès lors propice aux bonnes résolutions pour l'année à venir. Septembre est venu et reparti, laissant les pommes plus rouges et les feuilles plus jaunes. Dans son sillage, il nous lègue quelques rayons de soleil d'arrière-saison, dernier répit sans doute avant que compère l'hiver ne vienne frapper aux fenêtres. Pour aborder de pied ferme les mois qui s'annoncent, pour entamer chaque journée avec le sourire et pleine d'énergie, j'ai donc résolu d'apporter un soin tout particulier au premier repas de la journée. Pour ce faire, j'ai adopté une alliée de choix: la crème Budwig. Vous aurez déjà, sans doute, croisé sa route au détour de quelque blog aux affinités naturo-biologiques, avec ou souvent sans gluten... C'est un (petit-) déjeuner parfaitement équilibré, extrêmement sain et fournissant tous les aliments essentiels à un départ en pleine forme. De plus, la crème Budwig est délicieuse et se prête à mille et une déclinaisons pour chasser la monotonie et s'adapter aux saisons. Je l'ai définitivement inscrite au menu depuis quelques semaines, et je m'en félicite. Dans mon prochain billet, je vous chanterai plus longuement les louanges de la crème Budwig, avec la recette de base et toutes les variations possibles et imaginables, mais pour aujourd'hui je me contenterai de vous présenter la version qui est sans conteste ma favorite jusqu'à présent, un vrai régal: aux figues fraîches, purée d'amande blanche et sirop d'agave... une association sublime, ce n'est pas Clea qui me contredira!

budwig_figues_3

Ingrédients: pour 1 personne

4 c.c. de yaourt de soja nature
2 c.c. d'huile de lin vierge de première pression à froid
1/2 citron (petit)
2 c.c. de sarrasin cru
2 c.c. de sirop d'agave
1 c.c. bombée de purée d'amande blanche
2 ou 3 belles figues fraîches

Préparation:

Dans un bol, on émulsionne vigoureusement le yaourt de soja et l'huile de lin, jusqu'à obtenir un mélange homogène (ceci est nécessaire pour 'neutraliser' le goût de l'huile, assez prononcé). Ensuite, on rajoute tour à tour le jus d'1/2 citron, le sarrasin fraîchement moulu (dans un petit hachoir ou moulin à café, c'est parfait), le sirop d'agave et la purée d'amande. On mélange allègrement, et on rajoute les figues fraîches en morceaux. On déguste immédiatement: plus c'est frais, meilleur c'est!

budwig_figues_1