salade_parmesan2

Voici une salade comme il y en a peu. Une salade à la saveur rare et presque impossible à reproduire: une belle dose de passion et de goût partagés, une généreuse pincée d'émerveillement devant le virtuel devenu si réel sans crier gare, un soupçon de nostalgie devant la fin approchante. Saupoudrez d'humeur joyeuse. Mélangez à 6 mains, c'est essentiel. Photographiez et dégustez de concert le résultat d'une rencontre improbable entre une Mitaine, une Tartine, et la Bouche qui vous parle.

Si vous n'avez pas eu la grande chance de la rencontrer en vrai, vous n'êtes du moins sans doute pas sans savoir que la Mitaine la plus célèbre de la blogosphère est récemment devenue, l'espace de deux semaines, Européenne d'adoption. C'est à Bruxelles qu'elle a tout d'abord posé ses valises; Mitsu et moi avons eu le privilège d'y passer deux merveilleuses journées en sa compagnie, afin de lui faire découvrir notre jolie capitale. Précisons immédiatement que j'en ai certainement appris autant que Ninnie; j'avoue honteusement que j'ignore beaucoup des trésors de Bruxelles la belle. On voyage dans des contrées lointaines, mais on connaît bien mal les fleurons de chez soi... Ni les "draches" tristement nationales, ni la brusquerie d'une serveuse ronchonne (aux mains de laquelle Mitsu a bien failli perdre un oeil, ou pire!), ne sont parvenues à entamer la bonne humeur et l'entente complice qui nous ont accompagnées au cours de ce trop court périple. Ninnie vous raconte cela bien mieux que moi, elle a su trouver les mots justes pour traduire ces instants privilégiés. Epinglons pêle-mêle:

  • de nombreuses pauses gourmandes dont les incontournables Marcolini, Dandoy, Wittamer et Claire Fontaine;
  • une flânerie bien agréable dans le vieux quartier des Marolles;
  • le musée du costume et de la dentelle (sincèrement, il est des époques où il ne devait pas faire bon s'habiller! Des kilos de tissu arrangés de la façon la plus incommode qui soit, bien souvent laids à souhait et ressemblant à s'y méprendre à de vieux rideaux fleuris; du moins avons-nous enrichi considérablement notre vocabulaire de couture!)
  • plusieurs arrêts-restauration: chez Tea & Eat, au Pain Quotidien, ou encore chez Arcadi (gare aux serveuses!)
  • une surprenante incursion dans le dédale immense du Palais de Justice

palais_justice

  • le fameux cours de cuisine à l'Atelier des Chefs, où nous avons pu confectionner ensemble des financiers (énormes!) aux framboises, une soupe de fraises au basilic, et une étonnante et séduisante verrine de framboises au vinaigre balsamique blanc et crumble. Tout cela au rythme des conseils dynamiques et de la bonne humeur d'un jeune chef très sympathique. 
  • Les retrouvailles avec Vinciane, et les rencontres avec Catherine, Sarah et Marion
  • le tout, bien entendu, entrecoupé d'innombrables séances photo; Ninnie est toujours prête à dégainer!

Ninnie

Pour terminer en beauté, Tours et Tartines nous ouvrit donc les portes de sa cuisine, où nous avons conjugué nos mains pour confectionner de savoureux cupcakes vegan verts matcha-tonka (très en vogue non?), ainsi que cette fameuse et succulente salade d'épinards et roquette aux deux pommes et pignons, sauce au bleu, et présentée dans des coupelles en parmesan, s'il vous plaît! Quand je vous dis que nous sommes des filles trendy... Vous trouverez la recette chez Ninnie; je ne peux que vous la conseiller, c'était exquis. Je crains cependant que, même avec le plus grand soin, il n'y manque l'ingrédient magique qui lui a donné ce je ne sais quoi d'inoubliable...

salade_parmesan1